Relier les gens. Façonner une industrie.

Histoire du CFB

 Message du président du CFB

 
Il y a un peu plus de 15 ans, un groupe engagé de champions de l’industrie créait le Conseil des fabricants de bois en tant que conseil national du secteur de la transformation de pointe du bois, un organisme consacré au règlement des problèmes à long terme de ressources humaines auxquels faisait face l’industrie de la transformation du bois. Quel grand privilège de collaborer avec ce groupe de personnes intéressées et engagées de notre industrie (représentants d’entreprise, personnel de l’association et éducateurs) à élaborer des solutions pour les défis en RH recensés dans le cadre de nos recherches! Nous avons créé collectivement une organisation ayant une occasion unique de contribuer et nous étions déterminés à fournir à l’industrie le soutien dont elle avait besoin. Nous consacrons encore beaucoup d’efforts à nous entretenir avec des entreprises afin de cerner les problèmes auxquels nous pouvons offrir des solutions, un soutien et des avantages pour ces entreprises.

Nous avons publié plusieurs rapports d’information sur le marché du travail (RIMT) au cours des 15 dernières années afin de documenter officiellement les défis et de qualifier et quantifier les enjeux en RH du secteur, dans le but de comprendre les priorités et les enjeux de l’industrie et de leur apporter des solutions. L’industrie savait donc par nature ce dont elle avait besoin et le fait d’avoir en main une recherche documentée nous a procuré un solide argument pour obtenir du soutien afin de développer des solutions. Notre étude la plus récente, Advancing Wood Manufacturing in Canada – Canada’s Advanced Wood Manufacturing Sector: 2015-2016 Labour Market Information Update, a été préparée par le Conference Board du Canada.

Prenant appui sur nos conclusions, nous avons commencé à concentrer nos efforts à traduire ces données en outils que les entreprises pourraient utiliser à leur avantage. L’industrie aurait besoin de notre soutien pour étudier des solutions pour la formation, l’évaluation, la promotion des carrières, la sensibilisation, etc. Profitant d’une position unique pour travailler dans ce secteur en tant que conseil sectoriel, le CFB a consacré son temps à développer les outils, les programmes et les solutions de RH nécessaires auxquels toutes les entreprises, petites et grandes, pourraient avoir accès. Nous avons créé des outils économiques afin que les entreprises puissent en tirer profit tout en contrôlant leurs coûts et en mettant l’accent sur leurs activités économiques.   

Nous offrons désormais un éventail complet d’outils liés aux RH qui offrent un précieux soutien aux entreprises pour répondre à leurs besoins quotidiens de RH et contribuer à leur croissance à long terme. Le CFB a créé divers outils tels que l’outil d’évaluation et de reconnaissance des connaissances antérieures, le programme interne d’amélioration rapide des compétences, le programme de gestion de la formation en ligne, l’évaluation des compétences essentielles et le programme de mondialisation visant à offrir une formation internationale axée sur les compétences pour les métiers du secteur du bois.  

Reconnaissant l’importance de s’associer avec l’industrie aux fins de formation, le CFB a lancé, il y a plusieurs années, le programme de formation de niveau secondaire WOODLINKS. Ce programme avait été élaboré, à l’origine, dans le but de répondre aux besoins de l’industrie et des éducateurs des écoles secondaires. Reconnaissant le potentiel de ce cours de faire connaître l’industrie du bois aux étudiants tout en offrant aux entreprises de transformation du bois une main-d’œuvre de niveau d’entrée, le CFB a eu l’honneur de poursuivre les efforts de la WoodLINKS Society de la Colombie-Britannique et de ses intervenants, qui ont donné naissance au programme. Étant un organisme national, nous avons été en mesure d’offrir le programme à l’échelle nationale. Nous avons rencontré les conseils scolaires, les ministères de l’Éducation et les enseignants des écoles secondaires afin de promouvoir le programme et l’avons élargi afin d’y inclure des modules de sous-secteur. Le CFB a aussi contribué activement à offrir aux enseignants des occasions de se renseigner sur l’industrie.

Au cours de la mise en place du programme WOODLNKS, le CFB a constaté le besoin d’offrir un programme préalable à l’emploi. Le RIMT a confirmé la nécessité de recruter des employés supplémentaires (dans un contexte économique favorable) représentant diverses minorités. Déterminé à offrir des occasions à tous les Canadiens, le CFB a créé le Programme d’études en vue de la préparation des employés de l’industrie du bois (PEPEIB), ayant pour but de former des personnes pour occuper des postes de niveau d’entrée dans l’industrie de la transformation du bois. L’accent a d’abord été mis sur la formation des Autochtones, des nouveaux immigrants et des personnes ayant un handicap, etc., et nous avons entrepris des programmes s’adressant surtout à ces groupes, et aussi aux femmes occupant des métiers non traditionnels. Nous offrons désormais le PEPEIB à toutes les parties intéressées (les critères d’admissibilité des participants peuvent varier selon les offres). Le PEPEIB offre à la fois des compétences dans le domaine de la transformation du bois, des compétences essentielles et une formation en compétences de base de la vie courante, et comprend souvent un service de placement et un volet d’expérience de travail. Il occupe une place utile dans l’éventail des besoins de l’employeur. Nous sommes fiers du fait que plusieurs diplômés de notre programme occupent maintenant un poste à plein temps au sein d’entreprises du secteur du bois. 

Les entreprises ayant eu recours à nos outils et nos programmes nous ont informés qu’ils aident à leurs efforts en RH. En jetant un coup d’œil aux 15 dernières années, je suis fier de ce que nous, le secteur, avons accompli. Nous offrons un vaste éventail de solutions qui permettent de relever les défis recensés dans le RIMT. Je remercie les personnes aux premiers rangs, nos fondateurs et les membres du conseil d’administration au fil des ans, ainsi que nos gestionnaires de projet, ceux qui sont encore parmi nous et ceux qui nous ont quittés, qui ont contribué aux outils utiles que nous utilisons. Je remercie sincèrement les membres de notre comité de direction – des bénévoles de l’industrie –, du gouvernement, du secteur de l’éducation et autres groupes. Leur vaste engagement volontaire, leurs conseils et leur contribution ont été essentiels au développement de produits pertinents. En fait, nous n’avons eu aucune difficulté à recruter des représentants pour nous aider car les gens sont fiers de leur industrie et ont vu une occasion de répondre à un besoin. Le CFB offre sans aucun doute un moyen de redonner, d’aider les entreprises et les travailleurs à réussir et de soutenir l’industrie dans son ensemble. Le CFB offre une tribune nationale pour aborder ces questions. Nous nous sommes assurés de travailler avec des entreprises et des parties prenantes de toutes les tailles et de partout au pays, et nous les avons réunies pour élaborer des solutions qu’elles pourraient rapporter dans leurs régions et à leurs représentants afin de leur donner de la valeur. Nous savions que nous connaissions les mêmes problèmes, et nous avons eu le bonheur de pouvoir dire aux personnes de talent et engagées : « venez nous aider à élaborer du matériel et des produits qui peuvent profiter à l’ensemble de l’industrie. »

L’avenir, quant à lui, s’annonce prometteur. Un plus grand nombre d’entreprises profiteront des produits et services existants, et le RIMT continuera à nous offrir des occasions d’étendre nos activités et de contribuer au secteur de la transformation de pointe des produits du bois. Le CFB a encore beaucoup à offrir au chapitre de la valeur et du soutien aux compétences, à la formation et aux besoins en RH de notre industrie. C’est la raison pour laquelle le CFB a été créé. Malgré tous les changements survenus au cours des 15 dernières années, le CFB se réjouit de continuer à soutenir le secteur à améliorer les compétences et à répondre aux besoins en RH, tout en poursuivant le développement d’outils et de programmes pour aider les entreprises à connaître une longue vie et du succès.



Richard Lipman, président

Conseil des fabricants de bois

News & Events

Bulletins d'information

2012 - Bienbranché - Printemps 2012 (PDF - 903KB)

More

Événements et congrès

2010 Eté Newsletter(PDF - 0.62MB)

More

WoodLINKS

Programme d’études et de certification en matière de transformation des produits du bois

Careersinwood.ca

La ressource principale sur les carrières dans l’industrie de la transformation du bois